Les colocs

« J’aime être tout seul, mais j’aime aussi accueillir des personnes. » (Grégoire)

« J’aime faire la fête avec des amis. » (Nicolas)

« Pour s’entendre, il faut porter la paix dans notre cœur. » (Thomas-Bénigne)

« J'apprends à être avec les autres et à mieux les connaître. Parfois, c'est difficile car je suis timide. » (Vianney-Marie)

« Ce n’est pas drôle d’être tout seul. » (Thomas-Bénigne)

« J’avais un petit peu peur de vivre tout seul ; j’ai du mal à m’exprimer ; j’ai besoin des autres pour avancer. » (Grégoire)

« Quand je revois mes parents et mes frères pendant les vacances, je suis heureux ! » (Nicolas)

« Travailler, ça me remplit de joie ; j’apporte mon sourire et mon humour à mes collègues. » (Vianney-Marie)

« Le sport, ça permet de se dégourdir les jambes, de s’ouvrir et de profiter de l’instant présent. » (Grégoire)

« Je préfère partager les repas avec les autres que manger tout seul. » (Nicolas)

« Je veux faire comme mes frères, vivre ma vie. » (Nicolas)

« J’aime bien être au service et faire plaisir aux uns et aux autres, pour les réconforter. » (Thomas-Bénigne)

« J’aime bien avoir un programme de ministre au travail. » (Vianney-Marie)

« On est tous pareils ; on a tous des handicaps, mes frères et soeurs aussi. » (Grégoire)

« C’est super de faire des choses soi-même ; il ne faut pas que les autres fassent tout pour moi ! » (Thomas-Bénigne)

« Je veux bien rendre service, mais je préfère le faire en binôme ; j’ai besoin d’un autre pour m’aider. » (Grégoire)

« Quand on a mal fait, on doit recommencer ; parfois, il faut quelqu’un pour nous aider. » (Nicolas)

« Faire la cuisine, c’est vraiment super. C'est un moment convivial ! » (Vianney-Marie)

« Je suis la joie à Dinard ! » (Thomas-Bénigne)

« J'ai pris mon envol à Diadème ! » (Vianney-Marie)

Thomas-Bénigne

« Un de mes rêves serait de voir un jour un volcan ! » 

 

J’ai 22 ans. J’ai 7 frères et soeurs et je suis le benjamin de ma famille. 

J’aime beaucoup servir et aider les autres. Ce n’est pas toujours facile, mais j’essaie vraiment ! J’aime beaucoup rire, danser, chanter et jouer. Je suis très compétiteur ! 

Mon jeu de société préféré est le carom. C’est un jeu indien qui ressemble au billard. 

J’aime aussi beaucoup les animaux et tout spécialement les chats. Peut-être qu’un jour je pourrai m’occuper d’un chat à Diadème ? 

Je travaille aujourd’hui auprès des personnes âgées dans un foyer à Dinard : je me charge de préparer les tables pour eux, de nettoyer la salle à manger et de leur apporter le linge propre. 

Mon meilleur ami, c’est Jésus. J’ai beaucoup de peine de le voir souffrir sur la croix. Mais c’est lui qui me donne la joie. 

J’ai des difficultés dans ma vie, mais avec Jésus, je suis la Joie. 

Vianney-Marie

« Un de mes rêves est d’avoir une mission dans la paroisse de Dinard. »

J’ai 24 ans. J’ai une soeur, huit frères et je suis le benjamin de ma famille. Je vis maintenant à Dinard depuis trois ans. 

Je suis joyeux et j’aime bien rire. J’aime aussi jouer de l’orgue et de l’harmonica. 

Les sports que j’apprécie le plus sont la natation et la bicyclette. 

Ma mission, c’est de servir, comme Jésus. Je le prie beaucoup parce que je l’aime. 

J’aime beaucoup aller à la plage et boire une tisane. 

J’aime la convivialité. 

Depuis deux ans, je travaille au Castelbrac, un hôtel 5 étoiles ; je fais différents services : l’écriture de cartes d’accueil pour les chambres, la cuisine et le service en salle. 

Mes meilleurs amis, c’est mon patron et ma patronne, Yann et Lydwine. 

Grégoire

« Mon rêve, c’est d’apprendre à jouer de la batterie et de la guitare… »

J’ai 32 ans. Je suis l’aîné des colocs. J’ai beaucoup de frères et sœurs. 

Je fais beaucoup de sport, pour maigrir ! J’aime beaucoup jouer au foot avec mes colocs et mes amis, notamment avec les collégiens de Sainte Marie le lundi. 

J’aime bien écouter la musique bretonne. Mais j’aime bien aussi le calme. J’aime lire. J’ai deux livres préférés : l’un sur Sainte Thérèse de Lisieux et l’autre sur le foot. 

J’aime prier tout seul dans ma chambre, comme les moines. 

J’aime beaucoup mon travail à l’Institut Solacroup avec ma collègue Yasmine. Je fais de l’entretien des chambres et j’aide au service des repas. 

J’aime beaucoup servir les autres. Parfois, c’est difficile, mais je progresse

J’aime beaucoup manger. J’essaye de faire attention à ma ligne et d’être raisonnable. Je prends beaucoup de tisanes amaigrissantes que ma maman me donne. 

J’aime beaucoup l’humour. Je suis très blagueur ! 

Nicolas

« Mon rêve serait de voir le Pape François ! »

J’ai 31 ans. J’ai 3 frères. J’aime beaucoup ma famille. 

J’aime beaucoup la danse bretonne. J’en fait depuis 10 ans et je suis inscrit au club de Dinard. 

Je suis très heureux d’habiter avec des amis dans ma maison de Dinard. 

J’aime aussi beaucoup prier avec mes amis. C’est très important pour moi. 

Je suis bien entouré par mes amis bénévoles. 

J’aime beaucoup mon travail à la médiathèque de Dinard. Je m’occupe notamment du rangement des livres. Je participe aux réunions. J’aime beaucoup échanger avec mes collègues à la pause café. 

J’aime beaucoup le sport, notamment faire du bateau et du tennis. 

Quant à la nourriture, je suis un garçon facile ! J’aime tout ! 

Enfin, j’aime beaucoup faire la fête ! 

Cédric (2019-2020)

« C’est eux qui m’enseignent l’essentiel de la vie. »

Dès la première rencontre avec les colocs de Diadème, leur naturel m’a beaucoup touché et m’a mis à l’aise avec ce handicap dont je ne connaissais auparavant que le nom. Ce qui est agréable avec eux, c’est qu’ils ne jouent pas la carte de l’orgueil ou celle du jugement. Ils vous prennent comme vous êtes et ça rend libre. Ils sont bons vivants, bon public et gourmand. Il ne faut néanmoins pas les mettre tous dans le même sac : pendant que l’un lit son livre d’histoire, l’autre court comme un dératé pour marquer l’ultime but de la victoire. Il y en a encore un qui oublie ce qu’il devait faire et l’autre qui en fait un peu trop. 

Jour après jour, j’ai ici une responsabilité amicale vis-à-vis de leur déficience intellectuelle bien connue ; mais la plupart du temps, c’est pourtant eux qui m’enseignent l’essentiel de la vie.

Béatrice (2019-2020)

« Lorsque je vois tous les liens tissés grâce à ces jeunes, je les remercie. »

De belles surprises m’attendent au cours de cette colocation. Il y a un trésor que les jeunes de Diadème offrent généreusement, c’est la simplicité de la relation. Elle est aussi souvent habitée par la joie, par exemple une amie est invitée au dernier moment par l’un d’eux : les autres s’en réjouissent et le manifestent ; et c’est contagieux !  

Cela n’empêche pas l’un ou l’autre parfois de dire ce qui le fait souffrir.

Lorsque je vois tous les liens tissés grâce à ces jeunes, je les remercie ; ils savent nous mettre à l’aise et cela nous attire.

J’apprécie également l’affection qu’ils donnent et qu’ils aiment recevoir. 

Nous avons chacun un travail et je rentre à la maison avec plaisir pour partager les repas, les jeux, la prière, les services.

Qu’il est bon de demeurer ensemble !

Samuel (2018-2019)

« Je me suis émerveillé de cette rencontre ! »

C’est tout simple ce que j’ai vécu avec les colocs pendant un an ; c’est une vie normale où on a appris à vivre ensemble, de manière fraternelle.

Très vite, je ne regardais pas mes colocs comme des  handicapés mais comme des personnes à part entière. Ainsi, j’ai vraiment découvert qui ils étaient et je me suis émerveillé de cette rencontre.

Petit à petit, j’ai senti que je devenais leurs amis et qu’ils devenaient mes amis.

Baudouin (2018-2019)

« On a tous nos fragilités, plus ou moins visibles. »

Je réalise que j’ai eu une chance inouïe de vivre cette expérience avec Diadème.

Je me rends compte que derrière nos carapaces et ce que l’on veut laisser paraître en société, on a tous nos fragilités, plus ou moins visibles. Moi aussi j’en ai. Aujourd’hui, je ne les vois pas nécessairement comme des difficultés, mais plutôt comme des leviers pour progresser.

Au final, c’est la rencontre de ces nouveaux amis à Diadème qui m’a aidé à grandir et à me former.

Louis (2018)

« J’ai pu comprendre que chacun est unique et mérite d’être aimé pour ce qu’il est. »

J’ai vécu une transformation humaine profonde, au contact de Vianney, Thomas et Grégoire ; j’ai tellement appris sur moi, sur mes faiblesses, mes failles, mais aussi sur mes forces, mes richesses.

A travers eux, j’ai pu comprendre à quel point chaque personne est unique, complexe et mérite d’être considérée, aimée et acceptée pour ce qu’elle est. J’ai vécu grâce à eux une année incroyable.

Si tu veux vivre une belle aventure,

Si tu as entre 18 et 26 ans, si tu veux aller à la rencontre de l’autre, si tu veux servir…

Rejoins l’aventure Diadème comme Volontaire Service Civique !

Contact : amisdiademe@gmail.com

DONS